Do in 5ème saison 5/6

« Nourrir notre terre intérieure« 

1/ Une information : Les fonctions de l’estomac

Les fonctions de l’estomac

L’Estomac est l’organe Yin le plus important. Avec la Rate, il est connu sous le nom de Racine du QI du ciel postérieur parce qu’il est à la source du Qi et du sang produit à partir de la naissance. (par opposition au ciel antérieur que nous obtenons dès la conception)

Au chapitre 8 des “questions simples”, il est dit : La rate et l’estomac sont les ministres chargés de stocker la nourriture et responsables des 5 saveurs.

Quant au chapitre 11, il dit ceci : “ l’estomac est la mer de l’eau et des céréales, et la principale source de nourriture pour les 6 organes yang. Les 5 saveurs pénètrent dans la bouche pour être conservées dans l’estomac afin de nourrir les 5 organes yin…Ainsi les saveurs des 5 organes yin et des 6 organes yang proviennent toutes de l’estomac.

Ses principales fonctions sont les suivantes :

  • Il contrôle la réception de la nourriture et de l’eau
  • Il contrôle le mûrissement et le pourrissement des aliments
  • Il contrôle le transport des essences de la nourriture (dans tout le corps)
  • Contrôle la descente du QI
  • Il est la source des liquides

L’estomac est souvent associé à l’image du chaudron bouillonnant qui transforme et prépare la nourriture pour en extraire l’essence pure.

2/ Une intention : « Nourrir notre terre intérieure« 

 S’alimenter dans notre pays ou tout est produit en abondance relève plus souvent de pulsions et d’habitudes voire parfois d’affirmation sociale…Dans ce contexte il n’est pas forcément naturel d’exprimer une gratitude envers la vie qui nous a placés dans de telles conditions privilégiées. 

Durant cet auto-massage, nous allons entrer en relation avec notre ventre en accompagnant nos gestes par la respiration. 

Comme si nous allions chérir ce terreau intérieur qui permet à notre corps de fonctionner au mieux. Plus la terre est travaillée avec amour, plus elle sera fertile. Plus notre corps sera massé avec amour et bienveillance et plus il nous mènera à la sérénité.

3/ Auto-massage : Do in + Points 8 et 9 Poumon (à réaliser du 4 Août au 20 septembre)

L’auto-massage après avoir détendu la tête et les 4 membres sera rendra au niveau de l’abdomen afin de déverrouiller nos viscères dans une écoute et une bienveillance approfondie. On accompagne cette intention de notre respiration et c’est tout notre corps qui respire et qui vit d’une même pulsation.

Points 8 et 9 Poumon du 4 Août au 20 septembre.

Les points se saison :

  • Le point 8 Poumon  Jingqu “le fossé du Fleuve : libère la circulation de l’énergie dans le poumon et lui permet de se charger de la saison.
  • Le point 9 Poumon Tai Yuan “ Le Grand Abîme” : apporte l’équilibre avec un effet d’enracinement du corps, des émotions et de l’esprit.

4/ Pratique complémentaire : Etirement qi qong Estomac.

Étirement Qi qong Estomac

Cet étirement en plus d’être très agréable aura des effets bénéfiques et préventifs sur les crampes abdominales. Il agit sur la digestion, les douleurs du plexus solaire, la ballonnements et les céphalées. 

5/ Les petits plus.

Couleur, goût et texture avec une recette détox  de gâteau aux figues

La figue est considérée comme le plus ancien fruit cultivé du monde. Elle était déjà cultivée en 9200 avant Jésus Christ. La symbolique du figuier est multiple mais recouvre en fait une seule large dimension à travers la connaissance, l’initiation, l’universalité et l’unicité du savoir mais aussi la régénération de la nature.

Par ailleurs, on la récolte en général en fin d’été durant la 5ème saison.

D’où son étroite relation avec l’énergie de la Rate et de l’estomac tout autant que sa saveur douce et sucrée…

Voici une recette dans l’esprit détox. Ce gâteau au petit épeautre, miel, amande et huile d’olive est une vraie gourmandise mais reste parfaitement sain car il ne contient ni mauvais sucres, ni laitages, ni céréales raffinées.

Préparation : 15 min – Cuisson : 40 min

Pour 8 parts environ :

  • 90 g de farine de petit épeautre
  • 125 de poudre d’amande
  • ½ sachet de poudre à lever sans phosphates
  • 4 œufs
  • 4 c à s d’huile d’olive
  • 2 c à s d’eau de fleur d’oranger
  • 4 c à s de miel liquide
  • un peu vanille (gousse)
  • 300 g de figues violettes fraîches

Préchauffer le four à 180°

Mélanger la farine, la poudre d’amandes et la poudre à lever. Réserver. Dans deux saladiers, séparer les blancs des jaunes d’œufs. Monter les blancs en neige. Mélanger les jaunes d’œufs, l’huile d’olive, l’eau de fleur d’oranger, le miel et la vanille.

Verser dans le saladier contenant les blancs en neige, ajouter le mélange de farine et de poudre d’amandes, puis mélanger intimement à la spatule, sans casser les blancs. Ajouter la moitié des figues coupées en quatre puis verser dans le moule préalablement beurré/fariné.

Décorer de quartiers de figues disposés en rosace. Enfourner pour 20 minutes à 180° puis ramener la température à 140° pour que le cœur du gâteau soit bien cuit sans que le gâteau soit trop doré.

Vérifier la cuisson du gâteau en le piquant à cœur. Ce gâteau est délicieux servi encore tiède…

Bon appétit ! 

Vous avez aimé cet atelier et êtes intéressés pour gérer votre santé de manière naturelle ?

Abonnez-vous et recevez les infos et offres d’Izumi-shiatsu !